эволюционная трансформация человека

Главная » Файлы » Аудио файлы » Том 1 аудио

Том 1. 11 ноября 1958
24.03.2016, 13:03
audio

1958.11.11

 

L’objectivation de l’expérience est venue progressivement, comme c’est toujours pour moi. Quand j’ai l’expérience, je suis absolument aussi «blanche» qu’un enfant qui vient de naître. Il n’y a aucune pensée préliminaire, connaissance préliminaire, volonté préliminaire: toutes ces choses n’existent pas. Je suis seulement comme un miroir récepteur de l’expérience. Une simplicité comme un petit enfant qui apprend la vie. C’est comme cela. Et c’est comme cela spontanément, mais aussi volontairement, c’est-à-dire que pendant l’expérience, j’ai très grand soin de ne pas me regarder avoir l’expérience pour qu’il n’y ait rien d’une connaissance antérieure qui intervienne... comme ça, ce qu’on appelle en anglais blank.

Et c’est seulement petit à petit, petit à petit, que cette expérience est mise en présence de la connaissance antérieure. Alors son explication et son appréciation apparaissent progressivement.

C’est inévitable si l’on ne veut pas être arbitraire.

Alors, au fond, c’est seulement le dernier énoncé qui est correct, mais au point de vue du développement «historique», c’est intéressant de voir le passage. C’était exactement le même phénomène pour l’expérience de la manifestation du Supramental. Ces deux choses, l’expérience du 7 novembre et celle du Supramental, se sont produites de la même façon, identiquement: j’étais l’expérience et rien d’autre. Rien que l’expérience au moment où elle s’est produite. Et c’est lentement, en sortant de l’expérience, que le savoir antérieur, les expériences antérieures, toute l’accumulation de ce qui s’est passé auparavant, a regardé ça et l’a situé.

Et c’est pour cela que j’arrive à l’expression progressivement, par tâtonnements: ce ne sont pas des tâtonnements littéraires, c’est pour être aussi précis, exact et succinct en même temps.

 

 

Cette vision de l’Inconscience... (Mère reste un moment à regarder) c’était l’Inconscience MENTALE. Parce que le point de départ était mental. Une Inconscience spéciale – rigide, dure, résistante – de tout ce que le mental a apporté dans notre conscience. C’est bien pire! C’est bien pire qu’une Inconscience purement matérielle. Une Inconscience «mentalisée», si l’on peut dire. Toute cette rigidité, cette dureté, cette étroitesse, cette fixité – une FIXITÉ – cela provient de la présence mentale dans la création. Quand le Mental n’était pas manifesté, l’Inconscient n’était pas comme cela! il était sans forme et il avait la plasticité de quelque chose qui est sans forme – la plasticité est partie.

C’est une image terrible de l’action mentale dans l’Inconscient.

Cela a rendu l’Inconscient agressif – il ne l’était pas avant. Agressif, résistant, OBSTINÉ. Ce n’était pas là avant.

C’est cela, l’idée. Ce n’était pas un Inconscient «originel», pourrait-on dire. C’est un Inconscient mentalisé. Avec tout ce que le Mental a apporté d’OPPOSITION – de résistance, de dureté, de rigidité.

Ce serait intéressant à dire.

Parce que le point de départ, c’était justement de regarder dans l’Inconscience mentale de ces gens. C’était l’Inconscience mentale. Et alors l’Inconscience mentale REFUSE de changer – ce que l’autre n’a pas; l’autre n’a rien, n’existe pas, n’est organisé d’aucune façon, n’a pas de manière d’être, tandis que ça, c’est un Inconscient ORGANISÉ – organisé par un commencement d’influence mentale. Cent fois pire!

C’est très intéressant ce point-là à noter.

Ce n’est pas l’expérience que j’ai eue autrefois de l’Inconscient originel. L’expérience que j’ai eue cette fois-ci, c’est l’Inconscient ayant subi l’influence du Mental dans la création. C’est devenu... C’est devenu un obstacle BEAUCOUP plus grand qu’avant. Avant, cela n’avait même pas le pouvoir de résister, ça n’avait rien, c’était vraiment inconscient. Maintenant, c’est un Inconscient qui est organisé dans son refus de changer!

C’était une expérience très nouvelle.

Voilà.

Et ce ressort tout-puissant, c’est l’image parfaite de ce qui se passe – ce qui doit se passer, ce qui se passera – POUR TOUT LE MONDE: tout d’un coup on jaillit dans l’immensité.

 

Перевод

 

Категория: Том 1 аудио | Добавил: Irik
Просмотров: 553 | Загрузок: 0
Всего комментариев: 0