эволюционная трансформация человека

Главная » Файлы » Аудио файлы » Том 2 аудио

Том 2. 2 октября 1961
31.08.2017, 17:07
audio

1961.10.02

 

Et puis, je suis à la recherche des conséquences d’une expérience qui, ma foi, était très intéressante, parce que ce sont les expériences concrètes de choses que l’on sait (que l’on «sait», c’est-à-dire qu’on a la connaissance, mais qu’est-ce que la connaissance! c’est une TOUTE PETITE partie de la chose), mais quand on EST l’expérience de la chose, alors cela devient intéressant... Je suis à la recherche de ce qu’est exactement le Mensonge du monde.

L’histoire a commencé comme cela, par un incident tout à fait concret et matériel, très-très amusant (ce n’était pas la première fois que cela arrivait, mais c’était si concret et si précis que cela devenait intéressant)r Une personne s’était plainte d’être malade (mais c’était une maladie psychologique assez grave: possession d’un esprit de mensonge, périodique, à récurrence régulière, une fois par mois, d’une durée plus ou moins longue) et cette personne vient me voir. Au moment où elle est là: un jaillissement de cette Compassion d’Amour, profonde, et une Puissance considérable, concentrée, pour éloigner la possession: et tout cela, même extérieurement, avec un geste tout à fait affectueux. Cette personne me quitte; une demi-heure après je reçois une lettre: «Maintenant je sais: vous me haïssez, vous voulez que je sois malade et vous voulez que je meure parce que je vous dégoûte.»

C’était intéressant parce que c’était une chose très concrète (!) Moi, j’étais consciente de mon mouvement de compassion, d’Amour, et comment c’est devenu dans la conscience de l’autre!

C’est très facile à expliquer: elle était déjà plus qu’à moitié possédée, et naturellement cet esprit de mensonge s’est senti très peu confortable! Mais l’identification (non seulement mentale mais sensible, vitale) était si totale qu’elle avait senti cela comme un geste de haine. Et alors quand j’ai vu les deux phénomènes, j’ai vu là: «Oh! mais c’est exactement ce qui se passe dans le monde! C’est exactement ce que TOUT le monde est.»

Il faut dire que cette expérience est venue après trois jours où je m’étais concentrée (une concentration presque constante) pour expliquer cette chose: pourquoi c’est devenu comme cela (le pourquoi est impossible à trouver, mais LE MÉCANISME?) Le mécanisme, c’est déjà quelque chose; le «pourquoi» est impossible parce que c’est la raison qui demande et c’est en dehors de la raison. Mais le mécanisme: l’expérience du mécanisme. Et alors j’ai eu, dans l’expérience, cette superposition CONCRÈTE de la vibration d’Amour et de la réception de haine. Et j’ai dit: «Mais c’est exactement cela! Le Seigneur est Tout-Amour, Toute-Vérité, Toute-Béatitude, Toute-Félicité – Il est CONSTAMMENT comme cela –, et constamment le monde – spécialement le monde humain – le reçoit de l’autre façon.» Et les deux choses sont superposées (Mère plaque sa main gauche sur sa main droite).

Les mots ne disent pas: c’était l’expérience. J’ai... contacté. C’était très intéressant. C’est resté longtemps: deux, trois jours. Et alors il y a eu des conséquences (parce que c’était lié aussi à un état de santé: un mal de tête qu’il fallait guérir), alors c’est venu clair comme le jour, l’explication des maladies... Mais il faut encore que j’ajoute quelque chose d’antécédent.

Cette concentration pour trouver le mécanisme venait du fait qu’il y avait des désordres dans le corps, qui disparaissaient et revenaient – la guérison permanente paraissait impossible. Alors je me suis dit: «Il doit y avoir quelque chose quelque part (probablement dans le subconscient) qui légitime cette présence», et à force de me concentrer et de chercher et de me concentrer, tout d’un coup, du subconscient, le souvenir est venu (le souvenir qui est une continuation d’existence sous une certaine forme), le souvenir d’un certain ensemble de gestes, d’actions (pas des gestes matériels mais d’attitudes) qui remontaient à des années et qui n’avaient jamais attiré mon attention: ça n’avait pas fait partie du déblayage général parce que cela avait semblé être le fait des circonstances normales, constantes, comme tant d’autres. Et là j’ai vu (comment dire?) the hue, la teinte du Mensonge. C’est très subtil. Ce sont des choses très subtiles. Mais tout d’un coup, oh!... ça m’a pris comme cela, et puis ça a fait une révolution dans tout l’être: toutes ces vibrations ont été projetées et transformées – une chose extraordinaire. Ça a fait beaucoup plus de bruit et de révolution que je ne m’y attendais. Et... ah!... un soulagement. Quelque chose qui s’est clarifié, une compréhension nouvelle qui est devenue ÉCLATANTE, et puis alors des résultats physiques tout à fait intéressants: avant cela, je me sentais vraiment assez mal, extrêmement fatiguée, avec l’impression de la descente dans la décrépitude (relative! dans une partie très superficielle de l’être, mais suffisante pour être désagréable), tout cela, pfft! parti d’un seul coup.

Et ce jour-là même, j’ai eu cette expérience dont je viens de parler, avec cette personne possédée – tout cela mis ensemble. Alors, après, une sorte de maîtrise du problème, et l’impression d’un pas franchi. Et en même temps, comme l’ouverture de LA VOIE pour changer, qui est cet élargissement. D’abord le geste de générosité (au lieu du mouvement recroquevillé, c’est le mouvement d’expansion, juste l’opposé), et de là on passe à l’universalité, et de l’universalité à la Totalité.

Cela fait tout un ensemble d’expériences intéressantes.

Et puis, il y a un docteur qui vient ici deux fois par an pour examiner la santé de tous les gens qui s’occupent d’éducation physique et de tous les enfants. C’est un homme extrêmement honnête et sincère, et qui croit à la mission médicale. Chaque fois qu’il vient, j’écris quelque chose dans son agenda à la date de son départ (tout son agenda est plein de choses que j’ai dites, qui généralement ont paru dans le Bulletin ou ailleurs). Juste ce jour-là, on me dit: V s’en va. Alors c’est venu tout d’un coup, et j’ai dit: «Mais c’est évident! le mensonge dans le corps (cette espèce de juxtaposition du contraire, n’est-ce pas, la Vibration qui se renverse – mais elle ne se renverse même pas, c’est un phénomène curieux: elle reste comme ça et puis elle est reçue comme ça à l’envers), c’est la CONSCIENCE qui est mensongère. Naturellement avec la conscience mensongère, il y a des conséquences matérielles... et c’est cela la maladie!» Et alors j’ai fait une expérience imédiatement sur mon corps pour voir si cela marchait, si ça collait. Et je me suis aperçue que c’était vrai! Quand vous êtes ouvert et en contact avec le Divin, la Vibration vous donne de la force, de l’énergie (et si vous êtes suffisamment tranquille, cela se remplit d’une grande joie), tout cela, dans les cellules du corps. Vous retombez dans la conscience ordinaire, imédiatement la MÊME chose, sans que rien soit changé la MÊME vibration venant de la MÊME source, se change en une douleur, un malaise et une espèce de sentiment d’incertitude, d’instabilité et de décrépitude. J’ai renouvelé l’expérience trois, quatre fois, pour être sûre, et c’était absolument automatique, comme une opération de chimie: conditions mêmes, résultats mêmes. Cela m’a beaucoup intéressée.

Et alors, au point de vue tout à fait extérieur et pratique, j’ai dit: «Mais les maladies sont les mensonges du corps (en anglais c’est plus caractéristique; en français le mot «mensonge» sert dans les deux cas tandis qu’en anglais il y a falsehood et lie – il n’y a pas de lie là-dedans, il s’agit de falsehood), la maladie est le mensonge du corps, et chaque docteur (naturellement il faudrait ajouter un petit correctif: qui est sincère, honnête et qui veut vraiment guérir), chaque docteur qui est un vrai docteur est l’un des soldats de l’immense armée de ceux qui se battent pour la Vérité.»

Et j’ai écrit ma phrase pour mon docteur.

Voilà l’histoire de ces deux jours.

 

Перевод

Категория: Том 2 аудио | Добавил: Irik
Просмотров: 513 | Загрузок: 0
Всего комментариев: 0