эволюционная трансформация человека

Главная » Файлы » Аудио файлы » Том 6 аудио

Том 6. 31 августа 1965
16.06.2022, 10:13

1965.08.31

 

Le mental physique, il y a longtemps... C'est le mental matériel – pas même le mental matériel: le mental DE LA MATIÈRE. C'est la substance mentale qui appartient à la Matière elle-même, aux cellules. C'est ce que l’on appelait autrefois «l’esprit de la forme» quand on disait que les momies gardaient leur corps intact aussi longtemps que l’esprit de la forme persistait. C'est ce mental-là, ce mental tout à fait matériel. l’autre, le mental physique, il y a longtemps qu'il était organisé.

Alors quelle est la différence entre ce mental matériel et le mental physique? Comment définirais-tu le mental physique par opposition à ce mental matériel?

Le mental physique, c'est le mental de la personnalité physique formée par le corps. Il croît avec le corps, mais ce n'est pas le mental de la Matière: c'est le mental de l’être physique. Par exemple, c'est ce mental physique qui donne le caractère: caractère corporel, caractère physique, qui est en grande partie formé par l’atavisme et par l’éducation. C'est tout cela que l’on appelle le «mental physique». Oui, c'est le résultat de l’atavisme, de l’éducation et de la formation du corps; c'est ce qui fait le caractère physique. Par exemple, il y a des gens qui sont patients, des gens qui sont forts, etc.; physiquement, n'est-ce pas, non pour des raisons vitales ou mentales mais purement physiquement, on a un caractère. C'est le mental physique. Et cela fait partie de tout yoga intégral: on fait la discipline de ce mental physique. Il y a plus de soixante ans que j'ai fait cela.

Mais alors, par exemple, ce mental qui est spontanément défaitiste, qui a toutes sortes de craintes, de peurs, qui voit le pire, qui répète toujours les mêmes choses, est-ce le mental physique ou le mental matériel?

C'est la partie la plus inconsciente du mental physique, et c'est ça qui fait le lien entre le mental physique et cette substance matérielle. Mais c'est déjà un mental organisé, tu comprends? C'est la partie la plus matérielle, celle qui touche au mental... (comment peut-on appeler ce mental?) on ne peut même pas l’appeler le «mental corporel»: c'est le mental des cellules, c'est un mental cellulaire.

Ce mental cellulaire existe dans les animaux, et même il y a un petit commencement (mais très petit, comme une promesse) dans les plantes: elles répondent à une action mentale. Elles répondent. Dès que la Vie se manifeste, il y a déjà le commencement, comme une promesse de mental, de mouvement mental. Et dans les animaux, c'est très clair. Tandis que ce mental physique n'a vraiment commencé à exister que dans l’homme. C'est ce que le tout petit enfant a déjà: il a déjà un mental physique; c'est-à-dire que deux tout petits enfants ne sont pas pareils, leurs réactions ne sont pas les mêmes, il y a déjà une différence. Et c'est surtout ce qui vous est donné avec la FORME spéciale de votre corps, par l’atavisme, puis développé pleinement par l’éducation.

Non, le mental physique, dès que l’on fait un yoga intégral, il faut s'en occuper, tandis que ce mental matériel, cellulaire, je t'assure que c'est tout à fait nouveau! C'est tout à fait nouveau.

C'est le mental qui était comme une substance non coordonnée, qui avait une activité constante, pas organisée (Mère fait un geste de trépidation continue). C'est celui-là qui est en train de s'organiser. C'est ça qui est important, parce que Sri Aurobindo avait dit que c'était inorganisable et qu'il n'y avait qu'à le rejeter de l’existence. Et j'avais cette impression aussi. Mais quand l’action transformatrice est constante sur les cellules, ce mental matériel commence à s'organiser, c'est cela qui est merveilleux! il commence à s'organiser. Et alors comme il s'organise, il apprend à SE TAIRE – c'est cela qui est beau! Il apprend à rester tranquille, à se taire et à laisser la Force suprême agir sans intervenir.

Le plus difficile, c'est dans les nerfs, parce qu'ils ont tellement l’habitude de cette volonté consciente ordinaire que quand elle s'arrête et que l’on veut l’Action directe de tout en haut, ils deviennent comme fous. Hier matin, j'ai eu cette expérience-là, qui a duré plus d'une heure, et c'était difficile; mais ça m'a appris beaucoup de choses – beaucoup de choses. Et tout cela, c'est ce que l’on peut appeler le «transfert de pouvoir»: c'est l’ancien pouvoir qui se retire. Et alors, avant que le corps ne s'adapte au nouveau pouvoir, il y a une période, là, qui est critique. Comme toutes les cellules sont en état d'aspiration consciente, ça va relativement vite, mais tout de même... les minutes sont longues.

Mais de plus en plus, il y a une espèce de certitude dans les cellules, que tout ce qui se passe est en vue de cette transformation et de ce transfert du pouvoir directeur. Et même au moment où c'est matériellement douloureux (pas même physiquement: matériellement douloureux), les cellules gardent cette certitude. Et alors elles résistent, elles endurent la souffrance sans dépression, sans être aucunement affectée, avec cette certitude que c'est pour préparer la transformation, que c'est même le processus de transformation et du transfert du pouvoir directeur. Comme je le disais, c'est dans les nerfs que l’expérience est la plus pénible (naturellement, parce que ce sont les cellules les plus sensibles, celles qui ont la sensation la plus aiguë). Mais ils ont une réceptivité très considérable, très spontanée, spontanément forte – il n'y a pas d'effort à faire – à la vibration physique harmonieuse (qui est très rare, mais enfin ça existe chez certains individus), et cette vibration physique... ce que l’on pourrait appeler une FORCE physique, une vibration harmonieuse physique (spontanément harmonieuse, n'est-ce pas, sans nécessité d'une intervention mentale – comme les vibrations d'une fleur, par exemple; il y a des vibrations physiques qui sont comme cela, qui portent en elles une force harmonieuse) et les nerfs sont extrêmement sensibles et réceptifs à cette vibration, qui les remet d'aplomb tout de suite.

C'est très intéressant, ça explique beaucoup-beaucoup de choses. Un jour viendra où tout cela sera expliqué et mis à sa place. Ce n'est pas encore le moment de révéler, mais c'est très intéressant.

J'ai vraiment l’impression que ça commence à s'organiser, le travail commence à s'organiser.

Naturellement, il faut éviter soigneusement de faire intervenir une organisation mentale, c'est pour cela que je n'essaye pas d'expliquer trop. Le mental vient, et alors ce n'est plus ça.

 

Перевод

Категория: Том 6 аудио | Добавил: Irik
Просмотров: 26 | Загрузок: 0
Всего комментариев: 0