эволюционная трансформация человека

Главная » Файлы » Аудио файлы » Том 1 аудио

Том 1. 30 августа 1958
25.02.2016, 16:27
audio

1958.08.30

 

C’était juste à 4 heures du matin et c’est cela qui m’a réveillée. Exactement cela... c’était comme si j’étais dans ma salle de bains, ici, et j’avais à ouvrir la porte entre la salle de bains et la chambre de Sri Aurobindo, et au moment où j’ai mis ma main sur le bouton de la porte, j’ai su d’une façon certaine que la destruction m’attendait derrière la porte. Cela avait la forme, l’image, de ces grands envahisseurs de l’Inde, ceux qui ont envahi l’Inde et qui ont naturellement tout détruit quand ils sont arrivés... Mais ce n’était qu’une impression.

Alors il fallait que la porte soit ouverte et j’ai... senti et dit: «Seigneur, que ta volonté soit faite.» J’ouvre la porte et, derrière, se trouve Z,1 dans le costume qu’il porte quand il conduit, et il était appuyé, ou tenait en même temps, un de ces grands pneus de tracteur. J’étais tellement ahurie que je me suis réveillée. Il m’a fallu un petit peu de temps pour pouvoir comprendre ce que cela pouvait vouloir dire, et après... Encore maintenant, je ne sais pas... Qu’est-ce que j’étais? Est-ce que j’étais l’Inde, ou est-ce que j’étais le monde?... Je ne sais pas. Et qu’est-ce que Z représente?... C’était aussi impératif et clair, positif, absolu que possible: la certitude que la destruction était derrière la porte, était inéluctable. Et cela avait la forme de ces grands envahisseurs Tartares, Mongols, ces gens venus du Nord qui ont envahi l’Inde, qui ont tout détruit... C’était comme cela. Mais qu’est-ce que Z vient faire dans l’affaire, ça, je ne sais pas. Qu’est-ce qu’il représente?... Le premier mouvement, c’était de dire à Abhay Singh:2 «Tu lui défendras de conduire le tracteur.»

(Pavitra:) Qu’est-ce qu’il tenait, Mère, dans la main?

Les grands pneus... Il était debout, là, comme ça, d’un air très majestueux. Il avait son costume blanc, ces longs pyjamas...

(Abhay Singh:) Hier, il a conduit le station-wagon avec les visiteurs.

Est-ce que ce sont aussi de grands pneus?

(Pavitra:) Un peu plus grands que les pneus de jeep.

Non, mais cela lui venait jusqu’ici (geste à hauteur de la tête). Ça avait l’air d’un pneu de tracteur, mais ça n’avait pas les bosses des pneus de tracteur.

(Abhay Singh:) Il y a des pneus de tracteur qui n’ont pas de bosses.

Ah! alors... Il était debout, et ça lui arrivait là (même geste). Alors ce devait être un pneu dé tracteur.

Qu’est-ce qu’il pouvait représenter, lui et le tracteur, ça, je ne sais pas... Ce n’était pas personnel, n’est-ce pas, je veux dire ce corps, ça n’avait rien à voir avec ça.

(Pavitra:) L’industrialisation de l’Inde?

(silence)

Peut-être.

 

Перевод

Категория: Том 1 аудио | Добавил: Irik
Просмотров: 750 | Загрузок: 0
Всего комментариев: 0